Le mouvement s'épuise à la mairie !

La nuit ne porte pas toujours conseil, surtout lorsque l'on dort ailleurs. Le café réparateur était bien là, et tous étaient d'attaque pour une seconde journée d'occupation, en compagnie des médias venus en grand nombre.

Que de matériel vidéo et photographique ? Que de questions des correspondants et journalistes ? Qu'elle attente des pourparlers téléphoniques ?

Pour tous, une seule chose comptait : la venue de l'inspecteur académique à l'école Elisée Maury. Chose qui aurait été souhaitable pour tous.

Bien des Elus étaient à présent sur la place, d'autres sont venus de Lavelanet pour soutenir le mouvement, avec aussi Marc Carbalido (Vice-président à la Région). Puis finalement un accord est parvenu pour une entrevue  composée d'une délégation de parents d'élèves, deux élus, les trois enseignantes d'Elisée Maury et Marc Carbalido. Le Maire, l'Inspecteur Académique et le substitut du Procureur, devaient les recevoir à la mairie.

Pour la forme, la majorité des parents d'élèves et médias ont accompagné le petit groupe à la mairie... Mais en chemin on s'est vite aperçu du dispositif de sécurité, plutôt costaud... Assez dissuasif pour comprendre que tout était perdu d'avance. Et c'est d'ailleurs ce qui s'est passé. Le reste se passe de commentaires, si ce n'est que comme à l'accoutumé les ronds de cuir ont eu le dernier mot pour la presse.

Résultat : un poste perdu, c'est la crise qui s'aggrave !

Quant aux enseignantes, espérons qu'elles ne se feront pas saquer, plus particulièrement celle qui venait de prendre son poste à Laroque, son premier poste, son tout début de carrière dans l'enseignement. Bonne chance !

Denis et Patrick

Commentaires (1)

1. Sutra Jean-Charles 13/09/2009

Bravo Denis et Patrick pour ces reportages qui relatent bien les faits!

Mais la "lutte des classes" continue.

Lundi à 20h30, les parents organisent, salle Mermoz à Laroque une réunion pour tout le Pays d'Olmes afin de s'organiser mieux.

Les autorités, par leur mensonges et leurs manoeuvres n'ont pas découragé les gens mécontents, au contraire, elles ont motivé d'autres réactions.

La mairie de Lavelanet ( par l'intermédiaire de Kamel Chibli ) offrira l'apéro.

A lundi !

Ajouter un commentaire