LAVELANET réagit pour ne pas être une ville morte ?

Après l'échec des négociations avec l'Inspecteur académique dans la commune de Laroque d'Olmes, aboutissant à la fermeture d'une classe de l'école Elisée Maury, le mouvement continue en solidarité avec la commune de Lavelanet.

Commune qui a connu un échec similaire, d'abord à George Sand et ensuite Lamartine, mais qui au contraire, l'effectif scolaire est en régression, et les classes fermées ne sont pas rouvertes.

La situation actuelle est une trahison de certains services de l'Etat, ici plus particulièrement avec l'Inspection académique. Mais cette situation n'est pas nouvelle, car avec les écoles, d'autres services tendent à disparaître dans les communes du Pays d'Olmes et Pays des Pyrénées Cathares.

D.B.

Ajouter un commentaire