CAISSES A SAVON - Les fous du volant étaient sur le circuit !

Freinez, freinez !... Criait l’animateur Michel Casado dans son micro, en auscultant l’allure de certains véhicules sur les derniers slaloms face au grand virage de la place de la Cabanette. Certains sur leur lancée se sont emporté des balles de paille où fait des tête-à-queue, beaucoup dans le public ont retenu leur souffle. A chaque fois, les sapeurs-pompiers sont rapidement intervenus, mais pour des coups de soleil, car au surplus de la bonne ambiance, des frissons de pilotes risque-tout, c’est surtout la chaleur qui a fait travailler les secours. Un peu plus de vingt caisses en fonction pour près d’une quarantaine de pilotes, parfois très jeunes qui ont soulevé le cœur des parents, certains allant à des vitesses un peu trop excessives, tout le monde voulait gagner, une coupe, un nid à poussière de plus diront certains, que de gros risques inutiles, mais combiens d’applaudissements pour les intrépides pilotes qui concouraient sur un circuit hyper-renforcé de protections, afin de minimiser les risques d’accidents graves.

Cette 8ème Carriolade d’Olmes s’est voulu spectaculaire et conviviale, ce fut une superbe réussite, autant pour les organisateurs, commissaires, pilotes, et public, avec bien entendu une grande table de trophées, compensateurs des mérites. C’était à voir !... Les absents ont eu tord.

Comme chaque année, un bon nombre d’élus étaient présents. Le Maire s’est abstenu d’une descente en caisse à savon, il est vrai qu’il en avait fait une expérience lorsqu’il était adjoint, et a préféré laisser sa place aux jeunes.

D.B.

Ajouter un commentaire