La dure et intrépide vie des dimanches matin des supporters… de l’Entente

L’Entente Sportive Laroque d’Olmes /Bélesta dispose de plusieurs groupes de supporters.

Dsc 0096Certains allient le tourisme au match de rugby, d’autres la gastronomie de type « pique-nique » enfin certains la restauration traditionnelle voire suivant la météo tous mixent pour se retrouver au final autour des barrières des stades qui accueillent leur équipe favorite.

Tous ont été bercés par les exploits de leur club respectif, certains ont évolués dans les deux, beaucoup ont fréquentés ensemble le collège sinon le lycée ou l’usine voire pour d’autres se sont retrouvés à Toulouse ou a Paris au gré de leur mutations professionnelles.

Ici ou dans les embouteillages parisiens ils ont toujours été bercés, accompagnés par ce rugby des années 60-90 à l’état d’esprit et ambiance d’exception….

De retour au « païs » sinon en s’y rapprochant dominicalement ils se donnent rendez-vous après avoir en amont effectué une répartition des ingrédients composant un menu ou l’axe profond passe par de la charcuterie, le groupé pénétrant par les omelettes aux morilles, les relances par le Tariquet (consommé avec modération et cité car d’origine ariègeoise).

Si pour les premiers rendez-vous la discussion tournait sur les oppositions des « canal-historique » des deux associés (Etoile Sportive Laroque d’Olmes et Amicale Sportive de Bélesta), réalistes et intelligents ils ont compris que l’heure n’était plus à mesurer sur les maillots les surfaces allouées au rouge et jaune des uns et vert et blanc des autres et que d’étoile ou d’amicale, celui d’ entente soudait un ensemble qui sur le terrain était performant et en terme d’image était devenu l’ambassadeur n°1 du Pays d’Olmes puisque club leader départemental de niveau régional.

Aujourd’hui tous se chambrent sur ce sujet, mais le match débutant le groupe se soude à l’instar de leurs joueurs pour vibrer et cette saison viser la place « 3 » synonyme de qualification.

Match terminé on dialogue technique et lancements de jeu puis on recherche les scores des autres matches de la poule en se donnant rendez-vous… la messagerie informatique faisant le reste tout le restant de la semaine.

Le programme donne Sor-Agout club du secteur castrais… La Bastide de Lautrec est visée et surtout St Affrique ou le roquefort et le pont de Millau pourrait décider à partir la veille et visiter un secteur qui travaille l’aligot ou le tripou en plus d’être magnifique. A suivre !

049 2

Source MIGUEL Gérard

Ajouter un commentaire