98ème anniversaire de l’Armistice à Laroque d’Olmes

11 11 16 001

Un temps exécrable, parapluies et coupe-vent étaient de rigueur pour ceux et celles habituées des commémorations et qui pour rien au monde n’auraient raté le devoir de mémoire, car il s’agit bien d’un devoir. Le souvenir de cet armistice est un livre d’histoire, un livre peut-être sans fin car même dans cent ans on continuera à trouver des restes, explosifs ou humains dans ce qui fût le théâtre des opérations de 1914 à 1918.

A Laroque d’Olmes, comme dans plusieurs villes et villages, le Monument aux morts est là pour nous rappeler le souvenir de cette période si lointaine, des guerres passées.

Parapluie, vent de travers, appareil photo, c’était tout un cinéma pour arriver à faire des cadrages. Le premier dépôt de gerbe a été trop expéditif et je n’étais pas prêt, donc ??? Par chance, il y en avait deux autres.

Les clichés : la cérémonie au Monument + Henri Fajolles et Jean-Baptiste Périssé, récemment disparus et qui manquent beaucoup à leurs camarades + deux cartes d’un ami collectionneur ou figurent surtout des soldats en provenance des colonies françaises.

D.B.

11 11 16 00211 11 16 00311 11 16 00411 11 16 00511 11 16 00611 11 16 00711 11 16 00811 11 16 00911 11 16 01011 11 16 01111 11 16 01311 11 16 01211 11 16 01411 11 16 015Hist 01  Hist 02  Hist 04Hist 05

Ajouter un commentaire