Commémoration du 8 mai 1945 à Laroque d’Olmes

8 mai 2012 à 10h30 se tenait le rassemblement du monde d’anciens combattants, élus, sapeurs et habitants pour la traditionnelle cérémonie marquant l’arrêt des hostilités sur le territoire français et européen. Cette année aura été marquée avec la participation d’élèves d’E. Maury, notamment Louis, Amandine et Nadia, chargées de lire le message de l’UFAC.

8mai12-001.jpg   8mai12-002.jpg   8mai12-003.jpg8mai12-004.jpg   8mai12-005.jpg   8mai12-006.jpg8mai12-007.jpg   8mai12-008.jpg   8mai12-009.jpg8mai12-010.jpg   8mai12-011.jpg   8mai12-012.jpg8mai12-013.jpg  8mai12-014.jpg  8mai12-015.jpg  8mai12-016.jpg  8mai12-017.jpg

Le 8 mai 1945, l’Allemagne nazie capitulait sans conditions devant les Armées alliées. Le fascisme hitlérien qui conduisit les peuples européens au désastre, était vaincu. La guerre en Europe prenait fin, mais la seconde guerre mondiale n’allait se terminer qu’après la capitulation, le 2 septembre 1945, du militarisme japonais.

En ce jour d’anniversaire, rendons hommage aux innombrables victimes civiles et militaires des combats meurtriers, des bombardements aériens, de la captivité, de l’internement, de la déportation, des exécutions, des exterminations et des génocides.

Il y a 70 ans, le 8 novembre 1942, les Forces alliées, sous le commandement du général Eisenhower, débarquaient au Maroc et en Algérie. Les armées françaises stationnées en Afrique du Nord, jusque-là sous l’autorité du gouvernement de Vichy, rejoignaient celles de la France Libre qui avaient répondu dès le mois de juin 1940, à l’Appel du général de Gaulle.

Puis, ce fut la campagne d’Italie avec notre armée d’Afrique et son Corps expéditionnaire sous les ordres du général Juin, le débarquement de « ceux de Leclerc » en Normandie, ceux de De Lattre en Provence. Autant d’opérations militaires auxquelles la Résistance française contribua grandement par son action permanente sur le terrain.

Saluons le courage et le sacrifice de tous ces soldats de Métropole et d’Outre-mer, des alliés et des résistants de tous les pays. Souvenons-nous ! Beaucoup d’entre eux ont sacrifié leur vie. Que ces pages d’histoire soient transmises aux jeunes générations.

L’Union Française des Associations de Combattants et de Victimes de Guerre (UFAC) engage les forces vives de la nation et particulièrement la jeunesse, à construire un monde de Paix, de Solidarité, de Fraternité et de Progrès.

Vive la République ! Vive la France !

D.B.

Ajouter un commentaire