LAROQUE – Paysages et industries des vallées de l’Hers et du Touyre

Laroque d’Olmes est encore une cité textile, grâce aux Ets Thierry, même si la crise a fortement touché la commune. Le touriste qui traverse cette « ville rue » peut croire qu’il n’y a rien à voir et que l’arrêt est inutile. Grave erreur !

Nous allons donc vous inviter à connaître une partie des richesses de Laroque et ses environs en empruntant un sentier pédestre dit « des deux vallées ». Quatre à cinq heures de marche sont nécessaires pour boucler ce circuit.

Laissez votre véhicule près de l’aire de pique-nique su rond-point sur lequel siège un métier à tisser, traversez la départementale et suivez le fléchage jaune.

Accueil 08Vous allez longer le Touyre et passer devant la chapelle Notre-Dame dont les abords de l’ancienne source sont magnifiquement fleuris. Vous traverserez le Touyre par le petit pont qui vous mènera au Monument aux morts, d’où vous monterez par la rue E. Zola jusqu’au Castella ou grâce aux tables d’orientation et d’interprétation vous pourrez admirer le paysage. Vers le Nord avec les villages de Tabre, Régat, Aigues-Vives et la Tour de St-Quentin. Vers l’Ouest, les « cuestas des poudingues » et surtout vers le Sud, avec la vallée du Touyre où sont installées les usines. La combe de Lavelanet et les deux « crêts » qui se font face, le Plantaurel, le château de Montségur  sur son « pog » et le massif de Tabe avec les sommets de la Frau, du Soularac (2368m) et du St-Barthélémy (2348m).

Descendez par le centre ville et rejoignez la rive droite du Touyre, allez jusqu’à la grotte de l’Entounadou où le balisage devient jaune et rouge (tour du Pays d’Olmes). A Dreuilhe, vous quittez la Voie Verte (ancien passage à niveau) et montez à gauche jusqu’à la ferme de la Bouyche, d’où vous descendez jusqu’à Ivry-sur-l’Hers, puis Camp Redon, où vous traverserez l’Hers par le pont.

Vous pourrez visiter l’unique fabrique de peigne en corne du Pays d’Olmes : 80% de la production française de peigne en corne provenait jusqu’en 1950 de cette région.

Il vous faudra ensuite monter la route en forme de lacet, puis prendre le sentier à gauche (GR7 balisé rouge et blanc). Il faut suivre ces balises jusqu’à la Bastide/Hers, après être passé près de l’ancien moulin à jais : C’est une sorte de charbon pauvre en carbone, noir et brillant. Le jais après polissage servait à la fabrication de boutons, graines de chapelets et autres objets décoratifs. Les mines se trouvaient dans le Plantaurel, puis après épuisement, le jais fut importé d’Espagne jusqu’à l’arrivée du verre noir, à la fin du 19ème siècle.

A la Bastide/Hers, passez sous la halle et suivez à nouveau les balises jaunes jusqu’au col de Perrinet, puis par la crête vous arriverez à la chapelle St-Roch et ensuite l’église du Castella, d’où vous rejoindrez votre véhicule par le chemin de l’aller.

D.B.

Ajouter un commentaire