LE SAUTEL – FONTAINES – Que de questions pour une fontaine ?

Voir une fontaine, sans robinet, la voir couler toute l’année, même par temps de sécheresse, par temps où les Mairies demandent à économiser l’eau, ne plus arroser les jardins ni pelouses...

Faire comme tout le monde, autant aller chercher l’eau des fontaines pour arroser les légumes. Mais aussi découvrir que les fontaines ont été restaurées…

Après le hameau de Rampini et au pied de celui du Fouet, se trouve la fontaine en question, qui semble – t – il prend sa source un peu plus haut aux dires de quelques habitants. Un peu de calcaire vient légèrement troubler cette eau qui sort du conduit à une température bien fraîche et dont certains n’hésitent pas à la boire. Au pied du Fouet, après la fontaine il y a un  ruisseau, c’est la limite de Laroque d’Olmes avec Le Sautel et c’est donc à cette commune qu’appartient la fontaine.

Pourquoi restaurer une fontaine ? L’eau est source de vie. De tous temps et surtout avant l’époque des canalisations et robinets, c’est la nécessité qui a fait que les gens s’installent près d’une source ou d’un puit. A l’heure du modernisme ou rares sont ceux qui vont goûter à l’eau d’une source, à moins qu’elle ne soit en bouteille, il reste encore quelques intrépides, parfois des promeneurs, souvent des randonneurs sinon les animaux de fermes.

Que serait une église sans bénitier ? L’eau provient forcément d’une fontaine et comme une église, une fontaine a le droit d’être mise en valeur et est aussi précieuse qu’un monument.

Une belle fontaine sur la place du village.

La surprise était de découvrir une « encore plus belle » fontaine sur la place du village au Sautel. En effet, la Mairie et ses conseiller avaient décidé non pas de restaurer une fontaine, mais cinq. Quatre sont à présent terminées. L’une au pied du hameau « Le Fouet », la seconde au hameau de Fajou, une troisième donc au Sautel et une quatrième au hameau de St – Etienne, toutes plus belles les unes que les autres. Tous ces ouvrages ont pu être réalisées avec l’ aide de la Communauté de Communes du Pays d’Olmes.

Un grand merci à M. André Taillefer, Premier adjoint depuis plus de vingt ans et retraité de l’agriculture, qui avec plaisir a pris son temps pour permettre la visite de ce tour des fontaines qui viennent d’être restaurées.

 

Les photographies:

Entre Rampini et Le Fouet, le départ de la recherche.

Place du village au Sautel, un bel accueil pour les habitants et gens de passage.

Belle fontaine au hameau de Fajou, ombragée par un figuier.

Sur la nouvelle place du hameau de St – Etienne, à l’origine, d’après le premier adjoint M. Taillefer, la fontaine qui vient d’être restaurée coule depuis plus d'un siècle.

 

D.B.

Ajouter un commentaire