Mise en place du Comité de Défense et exposition de l’été 2004

Olivier Baltzinger était d’un caractère précis, pour lui tout devait être clair, cartes sur table, qui dit Comité dit association avec des statuts, un compte bancaire et des loyers modérés, donc un nouveau contrat avec Danielle Gillet, la propriétaire du château. Ce fut fait juste avant l’été 2004. La maison de Patrice était presque terminée, il ne manquait plus que des toilettes. Imaginez une maison sans toilettes, une maison qui reçoit vingt à trente bénévoles par jour, au surplus en été les chantiers de Jeunesse et Reconstruction, sans compter tous les touristes de passage, la réponse était : le petit bois en contrebas de la maison ! Ce n’était même pas le moyen âge, sur ce rayon, c’était l’époque préhistorique.

Remarque : Pour se laver, nous disposions d’un tube d’arrosage qui parcourait au moins deux cent mètres, soit de l’eau chaude pour les premiers. Pas de problèmes pour les hommes, la douche en plein air était très appréciée en été. Pour les femmes, elles avaient une seconde possibilité, aller deux kilomètres plus bas chez Roger Cot, souvent les jeunes allaient en fin d’après-midi au lac du côté de Camon. Ce passage méritait d’être raconté.

Archives 082Archives 083Archives 084Archives 085Archives 086Archives 087Archives 088Archives 089 Archives 090Archives 091Archives 092Archives 093Archives 094Archives 095 Archives 096Archives 097Archives 098Archives 099 Archives 100Archives 101Archives 102 Archives 103Archives 104Archives 105Archives 106Archives 107Archives 108 Archives 109Archives 110Archives 111Archives 112Archives 113Archives 114Archives 115Archives 116

D.B.

Ajouter un commentaire