Pass Sanitaire ou Pass vaccinal: des questions qui donnent à réfléchir !

A un premier abord, les vaccins étaient il y a un an la solution, si un maximum de personnes y étaient favorables. C'était une approche pour faire un pas à la liberté (fin des masques, ouverture des bars et restaurants, salles de cinéma, et j'en passe). Mais c'était il y a un an !
 

Aujourd'hui c'est la grande pagaille ! Gérald Kierzek en colère contre les médecins des plateaux télé ! Qui dit vrai ? qui sonne faux ? Deux poids, deux mesures. Autre chose amusante : Un cinquième vaccin entre en lice, alors que d'un côté Macron a décidé d'emmerder les non-vaccinés, et que d'un autre côté, la Première dame soutient les non-vaccinés (Propos recueillis sur Le Point). C'est amusant de lire la presse écrite.
 

D'un côté à la télé, il se dit que les non-vaccinés encombrent les hôpitaux: Vrai ou faux ? Il faut se rendre compte, que les capacités en lits ont été diminuées d'année en année et que les directeurs cherchent à remplir au maximum, soit de gagner le plus d'argent possible. Et ceci au détriment des personnels soignants, qui rappelons-le, sont de moins en moins nombreux.
 

Les non-vaccinés sont l'excuse recherché des médecins accros à la télé et du gouvernement, ils sont aussi l'excuse d'un manque à gagner. Que peut-on leur repprocher d'autre ? Si ce n'est une résistance à l'avis d'un vaccin dont on a pas le recul nécessaire, en rapport des nuisances au corps humain.
Est-ce-que ces vaccins n'entraîneront pas d'autres maladies dans les années à venir. Et là, on peut vraiment se poser des questions. Personnellement, j'ai reçu trois vaccins, et il n'y aura pas de quatrième.

 

Avec le corona, on parle de vagues. Et bien la prochaine, et ce n'est pas une prédiction, c'est les élections. Et c'est maintenant que ça commence !

D.B.

 

Ajouter un commentaire